Les anciennes écoles

Gérouville Les Anciennes ÉcolesLes archives communales nous prouvent qu’un enseignement communal mixte est en place au début du XIXe siècle (1806) à Gérouville. Il n’y a pas beaucoup de « confort » en classe, mobilier insuffisant pour le nombre d’élèves (108 en 1823), peu de chauffage, cours non obligatoires dispensés principalement en hiver…,

Le 24/12/1824, le conseil communal de Gérouville accepte enfin d’ouvrir une classe primaire à Limes.

En 1834, Monsieur le Curé de Gérouville crée une école des filles tenue par Sœur ANASTASIE. En fonction de 1835 à 1853, elle sera nommée et reconnue par la Commune le 25/10/1853. Les cours sont donnés dans une maison particulière louée par la Commune au Bureau de Bienfaisance.
Le 18/10/1835, l’Administration communale adopte un règlement sur les écoles fixant les programmes, les congés, le nombre de classes (deux classes à Gérouville, une classe pour les garçons, une classe pour les filles et une classe mixte à Limes.
Les garçons auront cours dans un bâtiment au volume imposant construit à cet effet à l’extrémité du jardin du presbytère. (Actuelle maison n°2 place du tilleul, propriété de la famille Gigi). Toutefois, il a été mal entretenu et présente des signes d’insécurité dès 1870.

La commune décide de construire en 1869 un bâtiment à usage d’école pour les filles et un autre bâtiment pour l’école des garçons en 1882. Ce bâtiment abritera également à l’étage la maison communale.

Monsieur le Curé Outer fonde l’école libre en 1879.
A partir de cette époque, il y a donc deux réseaux d’enseignement dans le village.
L’école gardienne communale a été crée en 1896, les cours se donnent à l’école des filles. Elle était dirigée par Mademoiselle Aurélie François (née en 1877, épouse de Mr Lecomte Joseph).

L’école communale des filles a été fermée à Noël 1957, les cours redeviennent donc mixtes et se donnent dans le bâtiment de l’école des garçons.
L’école maternelle communale a été fermée en octobre 1974.
L’école communale mixte ferme en 1980.
L’école de Limes ferme le 01/10/1998.

L’école libre dispense toujours un enseignement primaire et maternel en 2007.

Source : L’enseignement communal de la Révolution française à nos jours.
Fascicule des Journées du Patrimoine 2001.
Qualité-village-Gérouville

Retour haut de page